Encore une soirée ratée – TRAC

Tout au long de l’année, le réseau d’art contemporain de l’Aire urbaine Trac, prend plaisir à travailler ensemble. Des collaborations artistiques, une entraide technique, des partages d’expériences et de publics reflètent un enthousiasme commun à faire vivre les arts plastiques dans le Nord-Est Bourgogne Franche-Comté. Au-delà des multiples missions spécifiques et interactions culturelles nationales et internationales entretenues par les structures qui forment ce réseau, le Trac imagine des actions hors cadre, parfois inattendues et ouvertes à tous. Des événements à partager, pour sensibiliser au large prisme de la création dans le domaine des arts visuels.

Chaque année, le Trac persiste à organiser une soirée ratée! Parce que le T de Trac sonne comme Tradition, il aime à veiller sous les voûtes des ateliers de l’école d’art pendant les rudes périodes hivernales : il a pris plaisir à faire rayonner le Saint Amour de Valentin il y a deux ans, et a pris le temps du silence en communion l’hiver dernier…

 

En 2019 le réseau prépare le jeûne et l’abstinence du carême en fêtant le gras dans tous ses états. Le Fat Trac se fait païen le temps d’une soirée et s’enivre d’œuvres et de rencontres opulentes. Le gras dans l’histoire de l’art, le gras comme matière symbolique et artistique…

La Cantine d’art contemporain de l’école d’art accueille l’adipeux programme du Fat Trac tout au long de la soirée: Un accrochage de natures mortes bien en chair des Collections des Musées de Montbéliard, une généreuse série de micro- conférences présentée par des membres du Trac, des œuvres vidéos charnues et des extraits de films ventrus. En bonus, certains étudiants de l’école se lanceront dans des performances impromptues qu’ils n’auront, pour une soirée, pas peur de rater!
Sans opulence et avec grasse (sic !) une playlist dégoulinante et quelques amuses bouches seront proposés à la vente pour vous faire oublier cette soirée désastreuse…

Au moins, l’entrée est libre.

 

Le Fat Trac vous accueille le 5 mars à partir de 19h30 et entraîne les derniers greubons à la sortie de l’école pour minuit.

«
»