Exposition « Habiter l’oeuvre (la suite) »

Exposition « Habiter l’oeuvre (la suite) » : la péniche Louise-Catherine constitue le point de départ du projet. Cette péniche a la particularité d’avoir été réaménagée par Le Corbusier en 1929 et d’être construite en béton armé, matériau de prédilection de ce dernier. Elle est gérée par l’Armée du Salut de 1929 à 1994, puis est transformée en Centre d’Architecture sur le Quai d’Austerlitz.
Des documents (plans, photographies, dessins, correspondances …) relatifs à cette péniche et prêtés par la Fondation Le Corbusier sont présentés dans les deux lieux et constituent un point d’ancrage commun.

Le postulat commun aux deux expositions est de privilégier à la fois la fonction de refuge et la dimension sociale de la péniche Louise Catherine et des oeuvres d’artistes contemporains. En relation avec le premier volet de l’exposition présentée à la Maison de l’Architecture à Besançon (13 novembre-8 janvier) qui privilégiait la dimension plus technique et matérielle de l’habitat, ce second volet tente de questionner cette notion dans sa dimension plus humaine et sociale.
Des oeuvres de Jordi Colomer, de L’Atelier Van Lieshout et de Raphaël Zarka dialogueront avec des photographies et des dessins de Le Corbusier.

 

12621978_1531683457131157_5642592911609027619_o 12657764_1531683377131165_6014702653815082961_o 12657938_1531683470464489_146088080812323841_o 12658053_1531683430464493_1396529848181385963_o

«
»